Les troubles cognitifs dans les troubles bipolaires


 

COMPRENDRE
Liens: 

 

En savoir plus

 

Les évaluations

 

Les suivis 

 

Les formations

Jeux éducatifs

Logiciels

 parcourscombattant

Présentation

On note la présence de troubles cognitifs chez les personnes présentant un trouble bipolaire à la fois pendant et entre les épisodes. De plus, les études scientifiques décrivent une aggravation des troubles au cours de l’évolution.

Pendant les épisodes dépressifs :

  • diminution de l’aptitude à penser
  • difficultés à se concentrer
  • difficultés à prendre des décisions
  • ralentissement psychomoteur
  • troubles de la mémoire

Pendant les épisodes maniaques :

  • distractibilité
  • fuite des idées
  • impression que les pensées défilent
  • plus grande communicabilité
  • désir de parler constamment
  • augmentation de l’activité orientée vers un but
  • engagement dans des activités potentiellement dommageables

En savoir plus

Manifestations dans la vie quotidienne

Il existe un lien entre les dysfonctionnements cognitifs et les troubles du fonctionnement (travail, loisirs, occupations, vie personnelle…), même dans les périodes de rémission clinique.

  • Incapacité de vivre seul,
  • Perte d’autonomie,
  • Célibat (23% jamais marié),
  • Obligation de rester au domicile parental (entre 20 et 60%)
  • Isolement social
  • Difficulté dans l’organisation de certaines activités de la vie quotidienne et dans l’établissement d’une routine
  • Difficulté à réguler les rythmes circadiens (veille/sommeil)
  • Vulnérabilité au stress