Les troubles cognitifs dans la dépression


 

COMPRENDRE
Liens: 

 

En savoir plus

 

Les évaluations

 

Les suivis 

 

Les formations

Jeux éducatifs

Logiciels

                                        autismeasperger

Présentation

Les fonctions cognitives interviennent dans les processus de régulation émotionnelle. L’altération du contrôle cognitif chez les personnes présentant une dépression chronique constitue donc un frein à la rémission. En effet, les difficultés à dégager son attention des stimulations négatives induisent une baisse de l’humeur. Il est essentiel de prendre en charge les troubles cognitifs afin d’aider la personne à briser le cercle vicieux dans lequel elle se trouve, d’autant que les études scientifiques montrent que ces troubles sont réversibles.

 

Manifestations dans la vie quotidienne

 Sur le plan cognitif :

  • Difficultés à désengager attention de contenus négatifs et à les évacuer de la mémoire de travail
  • Dégradation qualitative et quantitative de la gestion, de l’interprétation et du stockage des informations
  • Attention sélective et soutenue, niveau d’alerte
  • Fonctions exécutives
  • Mémoire à long-terme
  • Prise de décisions
  • Traitement de l’information visuelle
  • Mémoire de travail spatiale
  • Langage (fluence verbale et sémantique)
  • Vitesse de traitement de l’information
  • Fonctions psychomotrices (processus aboutissant à une action motrice)
  • Fonctions exécutives


Sur le plan professionnel :

  • Fatigue
  • Désinvestissement

 

Sur le plan social :

  • Agacement des proches
  • Perte d’intérêt pour les relations

 

Sur le plan de l’autonomie personnelle :

  • Manque d’initiatives
  • Prises de décisions difficiles