Bilan – Diagnostic


innovation-expertise

(5- 6h minimum pour un bilan-diagnostic complet)

 

Avant tout une anamnèse la plus complète possible

Buts de l’anamnèse :

  • Obtenir un maximum d’indices sur la situation.
  • Ecarter toute autre origine pouvant être source de difficultés attentionnelles et/ou comportementales.
  • Evaluer les répercussions en vie quotidienne.

 

 

Contenus :

  • Entretien avec les parents et l’enfant  (déroulement de la scolarité, difficultés observées par les parents ainsi que par les enseignants ;  antécédents médicaux et familiaux ;  etc) ou l’adulte concerné (difficultés dans la vie quotidienne/professionnelle, l’autonomie, antécédents médicaux et familiaux…).
  • Utilisation de questionnaires.

 

Puis un bilan global

Buts du bilan :

  • Pour une identification et une description des difficultés ou troubles, des répercussions en vie quotidienne (notion de handicap) ainsi que des fonctions préservées.
  • Pour une aide au diagnostic et au diagnostic différentiel.
  • Pour la mis en place de préconisations thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses.
  • Pour la mise en place d’adaptations pédagogiques (destinées à l’équipe enseignante) ou professionnelles.
  • Pour aider à l’orientation scolaire ou professionnelle.
  • Mais également dans le but de vérifier les bienfaits / les méfaits de la médication.
  • Pour identifier la part respective des facteurs neurologiques et psychoaffectifs.
  • Pour s’assurer du bon fonctionnement des autres domaines cognitifs (SPECIFICITE DU TROUBLE).

 

Contenus :

Le psychologue spécialisé en neuropsychologue est très prudent dans le choix des tests et leur interprétation… (Jamais de bilan standard, les épreuves diffèrent selon l’âge, la problématique, …)

La réalisation d’un tel bilan nécessite une connaissance précise du fonctionnement cognitif.

L’utilisation de tests standardisés et étalonnés permet de situer précisément les performances de l’enfant/l’adulte par rapport à celles des personnes de son âge :

  •  Tests psychométriques pour l’évaluation d’un potentiel intellectuel (pour avoir une vision relativement superficielle du fonctionnement cognitif de la personne).

 

  • Outils plus spécifiques appartenant au champ de la neuropsychologie: ils permettent d’évaluer les différentes capacités cognitives. Un bilan  complet permet d’évaluer plus précisément le fonctionnement cognitif et les répercussions possibles en vie quotidienne (scolarité, mais aussi domicile, profession, relations sociales, estime de soi…).
  •  Observation clinique : au delà du « testing », une attention particulière est portée sur des aspects plus qualitatifs du comportement.

       On ne peut se baser uniquement sur les scores obtenus.

 

La rédaction d’un compte rendu (résultats obtenus, problématique identifiée, points faibles/points forts sur lesquels s’appuyer, recommandations pour l’entourage (les parents, l’équipe enseignante, les autres intervenants, le conjoint…).

Restitution orale aux parents et à l’enfant / à l’adulte et à son aidant :

Pour une bonne compréhension et une bonne appropriation de leur part qui sera très importante pour la suite du parcours de vie.

Réorientation vers d’autres professionnels (orthophonistes,  ergothérapeutes, psychomotriciens, psychothérapeutes, neuropédiatres, psychiatres, etc.)

et/ou proposition, si nécessaire, d’un accompagnement neuropsychologique.